Vous lisez alixe75

Billet précédent | Billet suivant

Thoru 100


Bon, voilà, une fois de plus, une idée m'est tombée dessus. Et ne n'ai pas eu la sagesse de l'ignorer. Non, je l'ai lancée alors que, sauf erreur de ma part, les journées n'ont toujours que 24h et pas une minute de plus.


Pour faire court : prenons-nousen main et faisons connaitre la fanfiction autour de nous, par  l'intermédiaire d'un plaquette d'information qu'on pourra distribuer sans forcément révéler qu'on est auteur ou lecteur de fanfic

Pour commencer, on visera les bibliothèques (CDI) et les profs de français.

Le but : faire expliquer ce qu'est la fanfiction et démontrer que c'est un formidable outil pour faire lire et écrire

Ensuite, on pourra aussi faire ça auprès de nos copains, pour qu'ils aient le virus eux aussi.

.

I : La campagne auprès des professionnels de l'écrit

* mise en place d'une plaquette d'information, format A4. Chacun pourra  la télécharger, l'imprimer, la déposer de main à la main ou de manière plus anonyme auprès des professionnels qu'il cotoit (je pense, que cela marche aussi pour les parents)

* mise en place d'un page web sur mon site pour donner des détails et proposer des liens (vers des sites, vers des fanfictions représentatives)

* ouverture d'un forum où les professionnels pourront se concerter et échanger leurs expérience dans la mise en place d'atelier d'écriture ou de lecture. Une page "témoignage" vous permettra d'indiquer ce que la fanfiction vous a apporté.

.

II : Campagne auprès de lecteurs et lecteurs potentiels

*mise en place d'une plaquette d'information (une autre, plus ludique) à déposer dans des lieux stratégiques (lycées a priori et bobliothèques)

*sur la plaquette, liens vers des sites de publication et vers ffnetmodedemploi (pourra être retiré par ceux qui ne veulent pas faire

de la pub pour ce site)


*pas de mise en place d'un forum spécial, on indiquera sur la plaquette des adresse de forums existants. Ce sera en format Word, avant d'imprimer, chacun pourra ajouter ceux qu'il préfère et retirer ceux qu'il n'aime pas

.

III : Où en est-on ?

Nous en sommes aux préliminaires :

* la maquette pour la plaquette à l'intention des CIO est encore en chantier et les versions peuvent être téléchargées ici : http://etude.fanfiction.free.fr/decouverte-fanfiction.php

* le contenu de la page explicative n'est pas encore déterminé

* pour le moment, la plaquette pour les lecteurs n'est pas commencée - à vous de jouer (ce serait bien de trouver des fan-art pour l'illustrer)

* je bidouille un forum, dès que c'est plus avancé, je vous donne l'adresse

.

IV : Étendre le mouvement

Pour le moment, je n'ai lancé la discussion pour l'organisation de la campagne que sur le FoF : http://forum.fanfiction.net/topic/77279/49261017/1/

L'idée est de lancer l'idée sur le maximum de forums de fanfiction.

Si vous êtes intéressés pour prendre en charge une discussion sur un autre site, merci de la lancer et de m'en informer. On échangera les

adresses de discussion d'un forum à l'autre pour rester connectés.

Nous aurons en commun :

- la page de téléchargement des plaquettes

- la page où sera développée la présentation de la fanfiction

- le forum pour les pro que je suis en train de monter (où se trouvera vos témoignages)

- si vous voulez mettre en place un forum commun, vous avez le droit de l'organiser et l'administrer (moi, j'ai pas le temps de faire ça).

.

V : Pour participer, vous pouvez

- soutenir le projet en montrant que cela vous intéresse

- imprimer et distribuer les plaquettes quand elles seront finalisées

- faire connaitre le projet par vos blogs, pages perso, profils sur les sites de fanfiction

- participer à l'écriture des plaquettes et à la page de présentation sur les discussions relatives à ce sujet

- lancer une discussion parlant du projet sur votre forum préféré

- en parler à l'administrateur d'un site de fanfiction pour qu'il relaie les infos, associe son site au projet

- lancer et administrer un forum qui servirait à coordonner le projet

Comments

( 20 commentaires — Envoyez un commentaire )
(anonyme)
22 sep 2011 11:36 (UTC)
Tiens ?
Et bien moi, je suis journaliste et ça fait quelques temps déjà que je veux écrire quelque chose sur la fanfiction. Je réfléchis toujours à l'angle mais dès que j'ai une idée plus précise, j'en parlerai ici !

Choups.
alixe75
22 sep 2011 17:05 (UTC)
Re: Tiens ?
Oui, n'hésitez pas !
lilou_black
22 sep 2011 15:19 (UTC)
La fanfiction, à mon sens, ne vaut pas tout ce battage. Il vaut mieux encourager les gens à écrire leurs propres histoires, même en s'inspirant de loin d'univers déjà existants. Ce ne serait pas rendre service à la fanfiction de la démocratiser à ce point car :

1°) Le niveau d'écriture de certains auteurs et le public auquel certains textes sont adressés risquent fortement de nuire au phénomène : un cliché étant vite arrivé, bien des professionnels, en se penchant au-delà des "fanfictions représentatives postées sur la page de ton site" (quels seront tes critères, d'ailleurs ?), y verront de quoi penser que, malgré l'existence de très bons textes, la fanfiction est un amalgame de récits de mauvaises qualité, d'orthographe approximative, d'horreur et de sexe.

2°) Encourager à écrire est une chose mais la fanfiction est déjà suffisamment malade de ses mauvais auteurs qu'il n'est pas nécessaire qu'une tripotée de gamins se mettent à publier par milliers plus de bouses qu'il n'en existe déjà.

Je suis très, très dubitative face à ce projet, je n'hésite pas à le dire. En se démocratisant d'elle-même depuis cinq ou six ans, la fanfiction, phénomène de mode, a beaucoup perdu. Bien des gens, jeunes ou moins jeunes, gâchent depuis bien longtemps des pages Web avec des histoires de qualité des plus médiocre. Sérieusement, quand le phénomène était plus confidentiel, on n'avait pas à se salir les yeux pour trouver, au milieu des bouses, un bon texte. Même si, je te l'accorde, encourager à écrire donnera davantage de bons texte. Seulement, il faudra faire un écrémage qui prendra énormément de temps.
(anonyme)
22 sep 2011 15:57 (UTC)
Rep : Choups
Je dois dire que je trouve ce discours assez, voire très ! élitiste.
Personnellement, je n'ai connu le phénomène de la fanfiction que grâce aux Potterfictions. J'ai lu mes premières fanfictions sur des skyblogs, elles étaient parfois mal écrites, clichés... bref, mauvaises. Mais elles ont eu le mérite de m'intéresser à un phénomène que j'ai ensuite pris le temps de creuser.
Depuis quand doit-on réserver la fanfiction à quelques fans initiés ? Au contraire, partir d'une oeuvre dont on est fan pour écrire sur elle me semble être une des formes d'écriture les plus démocratiques !
Il serait dommage que la fanfiction soit résumée à un "c'était mieux avant" réservé à quelques vieilles pointures douées et qui, comme on le fait trop souvent un peu partout, méprisent les productions faites par "des gamins".
Quant au terme gâcher, il me désole. N'est ce pas l'avantage d'Internet d'offrir un espace illimité ?

Choups

PS : Que ce soit clair, je n'aime pas lire des fanfictions que j'estime mal écrites/vulgaires/sans scénario/avec des fautes. Mais de là à craindre une démocratisation et vouloir éradiquer tout ce qui n'est pas un chef-d'oeuvre de plume....
lilou_black
22 sep 2011 17:05 (UTC)
Re: Rep : Choups
Je suis très fière d'être une sale élitiste.

Harry Potter est le fandom le plus malade qui soit, avec peut-être Naruto. J'ai fréquenté les deux, à différentes époques et j'ai fini par fuir ventre à terre à cause de la qualité déplorable de ce qui s'y lit. Prendre le temps de creuser certes, encore faut-il l'avoir, ce temps. Ceci étant, réserver la fanfiction à quelques fans initiés... Certes, tout le monde peut en écrire, d'ailleurs tout le monde peut écrire ce qu'il veut mais il s'agit ici de publication. A quoi bon écrire une daube en langage SMS, avec des dialogues de style théâtral, des fautes à tous les mots, des erreurs sur l'univers de base et sur bien d'autres choses (distorsions temporelles, irrespect de la culture de base), si ce n'est pour se faire cogner dessus par les vilains élitistes comme moi (encore que, je ne les commente même pas, ces horreurs. Je ne les lis même pas en entier, j'ai les yeux fragiles et certains textes sont irrécupérables en tout point) ou pour avoir des commentaires des petites copines de collège style Looooool j'ador tro ta fic, mdr, c tro bi1, la suiiiiiiiiteuh ! ? Autant que ce soit exclusivement gardé pour les petites copines et pas sur la toile !

Eradiquer les bons textes, comme tu dis, c'est le travail d'un éditeur. Si les éditeurs acceptaient les Harry é Draco son amoureut. Il se retrouvaire dan la sal sur demmende et se daiclaraire leur ammoure. Il saimai si for ! Alor il fir aparettre 1 li & ce trippottaire toutte la nui. Fin ! Reviews, looooool , qu'adviendrait-il ? Il faudrait que les gens comprennent que la fanfiction devrait être comme l'édition. C'est lisible ? Ok. C'est mal écrit et plein de fautes ? On ne publie pas. Faire en sorte que nos enfants lisent ces textes sans scénario à l'orthographe approximative est un véritable nivellement par le bas.

Je ne parle pas forcément de chef d'œuvre mais un texte sans faute et avec un scénario qui se tienne, c'est déjà bien et même ça, c'est hélas en perte de vitesse.
alixe75
22 sep 2011 17:47 (UTC)
Re: Rep : Choups
Réponse à Lilou

Sur les fandoms malades

Comme toi, à un moment, j'ai arrêté d'aller sur la page des nouveautés de ffnet car j'en avais marre de faire le tri. Tout le monde disait ça à l'époque, d'ailleurs. Puis un jour j'ai repris cette page en vue de proposer une page "nettoyée" du pire... (tu t'en rappelles peut-être, j'en ai parlé ici). Et là, je me suis rendue compte qu'on ne retirait pas grand chose en fait. La qualité était de nouveau là, avec son lot de cliché et de très mauvais textes, certes, mais plutôt des textes lisibles.

J'ai été aussi très agréablement surprise de la qualité des textes écrits lors des Nuits du fof, en une heure. On ne met aucune condition d'entrée pour participer, mais en général, à quelques exceptions près, c'est plutôt bon. Les fandoms sont donc pas si mal lotis.

De même, on continue à nous proposer de bons textes pour la Bibliothèque francophone, et certains sont de jeunes auteurs.

Sur les très mauvais textes

Il se trouve que cela fait partie de l'essence même de la fanfiction de laisser sa chance à tous, de mettre dans la même cour les nouveaux et les confirmés, pour que les premiers apprennent des seconds, par l'exemple et les conseils qu'on leur donne. Que chacun ait la prétention d'écrire une histoire sans qu'on lui dise qu'il ne va pas y arriver.
C'est une activité particulièrement démocratique, et la fermer aux autres au nom de la qualité est contraire à l'esprit de cette activité.

Comment peux-tu dire que certains sont irrécupérables ? Ils apprennent par mimétisme. A nous de les inviter sur les sites où les structures et l'exemple les amènera à bannir le sms et ajouter du réalisme et de la profondeur à leur récit, s'ils veulent être reconnus et avoir des commentaires. C'est le contraire du nivellement par le bas, c'est donner sa chance à tous, et tant pis s'il ne la saisissent pas.

La fanfiction ne DOIT PAS être comme l'édition. On doit se lancer, être lus par les moins difficiles, être encouragés, persévérer, lire d'autres textes qui nous donnent envie de s'améliorer, écrire de nouveau en mieux. C'est ça la fanfiction (ou plus exactement l'auto-publication sur internet).

Et tant pis si certains ne jouent pas le jeu, jettent leur bouse et abandonnent. ça fait partie du système, on ne peut pas tout avoir.

Ce que vont voir les professionnels

A priori, ceux qu'on veut toucher sont déjà en contact avec les jeunes. Ils connaissent leur niveau d'écriture et leur sujets de conversation. L'idée est de leur montrer que pour certains, l'effet du groupe, de la publication, de l'intérêt amené par le fandom amène ces jeunes à se révéler, à s'améliorer en se faisant plaisir. Personne ne prétend que cela marche pour tout le monde, mais beaucoup de "fiqueurs" peuvent en témoigner.

Les anciens et les nouveaux

Il y a deux manière de réagir face à l'arrivé de nouveaux qui bouleverse notre petit monde douillet : soit on ferme la porte, soit on les accueille en leur disant : "viens, je te fais visiter"...

PS : je suppose que tu vas me trouver naïve, mais en règle général, cela me réussit assez ^^
lilou_black
22 sep 2011 18:08 (UTC)
Re: Rep : Choups
Je suppose que tu me trouves dictateur de la qualité mais je l'assume. Tout comme j'assume mon scepticisme. J'imagine que nous ne serons jamais d'accord. Donc je souhaite toute la chance possible à ce projet et je m'en retourne dans mon petit monde élitiste.
alixe75
22 sep 2011 18:18 (UTC)
Re: Rep : Choups
Non, tu n'es pas élitiste, tu veux que les auteurs respectent les lecteurs et se respectent eux même en postant des textes corrects. Il n'y a pas de mal à ça, au contraire.

En ça, nous nous ressemblons. Nous n'avons juste pas la même manière d'y réagir. Mais pourquoi devrions-nous ? On se prend mutuellement comme on est, Lilou, sans se croire supérieure à l'autre.

Je suis même contente que tu n'hésites pas à t'exprimer ^^
lilou_black
22 sep 2011 18:33 (UTC)
Re: Rep : Choups
Aucun rapport mais j'y pense : le CIO, c'est le centre d'information et d'orientation... Tu ne confondrais pas avec le CDI, les bibliothèques des collèges/lycées ? *oups*
alixe75
22 sep 2011 19:13 (UTC)
Re: Rep : Choups
Oups !
Corrigé. Merci ma belle !
(anonyme)
22 sep 2011 19:09 (UTC)
Re: Rep : Choups
Oh la ! Avant toute chose, sache que je ne me permettrais pas de te traiter de "sale élitiste". Ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec toi que je vais dénigrer ton propos quand même ! Nous sommes entre gens civilisés ^^ Et donc non, je ne te considère pas comme une "sale élitiste", je tiens à mettre ça au point parce que je ne voulais pas que tu te sentes "agressée" par ma première phrase :)
Je vais essayer de répondre de manière organisée, histoire de pas multiplier les méprises.

En fait, je pense que là où nous ne sommes pas d'accord, c'est sur le terme de publication.
Je suis tout à fait d'accord que certaines fictions "piquent les yeux" de par leur orthographe plus que vacillante ou leur absence de scnérario. Et je suis absolument horrifiée par les histoires qui ne respectent pas les bases des livres de bases (je parle ici de Harry Potter, je reconnais que je ne suis jamais allée voir d'autres fanfictions).
Là où je ne suis pas d'accord, c'est sur le fait qu'une publication sur Internet doive être réservée à un contenu de qualité. Pour moi, c'est tout simplement incompatible avec le principe de participation d'internet.
Lorsque tu dis qu'elles (car oui, ce sont souvent des adolescentes en période fleur bleue, faut le reconnaitre) devraient garder ces textes pour leurs petites copines... Et bien finalement, je suppose que c'est ce qu'elles font via le web ! J'imagine mal les ados d'aujourd'hui imprimer un texte en plusieurs exemplaires et le confier aux copines. Les blogs et sites sont un moyen de partager ce qu'elles ont avec ceux que l'on connait (parfois) et d'espérer (très naïvement) toucher un public que l'on ne connait pas.

Enfin, je reviens sur le terme de publication. Je ne parle bien sûr pas de publication papier mais reste bien sur celle sur le web, sans rémunération, of course.

Pour ce qui est du tri des fanfictions, j'estime qu'il doit être fait par les lecteurs. Ce qui me plait dans cet univers, c'est justement qu'il n'est pas régi par les cadres de l'édition. Je choisirai ce que je veux lire : si je veux du respect total de l'oeuvre originale, je le choisis. Si je veux une bonne grosse romance sirupeuse, ma foi, je le choisis (c'est une image ^^). Et si je veux un SLASH Harry/Draco (peut-être ce qui me révulse le plus dans les fanfictions... et il y en a bon nombre ^^), je le choisis.

En fait, pour moi ça ne diffère pas vraiment du système d'édition littéraire actuelle. Dans mon métier, je suis amenée à lire beaaaauuuucoup de livres. Je sais que certains, dès la 4ème de couverture, seront mauvais/mal écrit/rempli de cliché. Bon, et bien je ne le lis pas et je n'en parle pas. Pour moi, pas besoin d'interdire quelque chose qui va s'éteindre peu à peu de lui-même.

Bien sûr, tout ceci n'est que mon avis. Je ne prétends pas être une pro, ni une adepte du "laissez tout faire". Je ne me vois pas en pourfendeur du "vilain élitiste" ;) Je sais juste que, personnellement, la fanfiction me plait parce que, justement, elle est ouverte à tous. Tous les niveaux, tous les langages, tous les espoirs.

Enfin, je réitère ce que j'ai dit plus haut. Si tu as eu l'impression que je t'ai traité de "sale/vilain/méchant-pas-beau élitiste, ce n'était pas mon intention. Réellement, ce n'était pas un propos insultant dans ma bouche.

PS : Ceci est officiellement le 2ème commentaire que je laisse sur un blog de toute ma vie. J'avoue que pour ces deux premières, je suis contente que le débat soit intéressant et qu'il porte sur un sujet d'Alixe :)
alixe75
22 sep 2011 19:23 (UTC)
Re: Rep : Choups
Choups, as-tu vu un peu toutes les études menées sur la fanfiction dont je parle sur mon site ? Cela pourrait donner un angle intéressant à ton article.

Pour l'instant, dans la presse, on fait découvrir la fanfiction, personne n'est allé jusqu'à parler des études menées dessus, de leur place dans le transmedia etc.
(anonyme)
22 sep 2011 20:21 (UTC)
Re: Rep : Choups
J'ai en effet lu quelques uns des articles de ton site et j'ai appris beaucoup de choses !
Le principal problème est que je suis justement journaliste pour ces "chers ados" qui, parfois, sont ceux qui ont quelques problèmes d'orthographe et de scénario ;)
Le problème se pose ainsi :
1) Comment les intéresser à l'étude de la fanfiction ?
2) Savent-ils, en général, ce qu'est la fanfiction ? D'après mes recherches, seule une minorité de jeunes savent que sur Internet, les fans peuvent faire un boulot extra pour prolonger le plaisir d'une oeuvre.

En conclusion, pour moi, ces études serviraient davantage à présenter la fanfiction (sans commettre d'impairs) en la situant dans le contexte des fans qui ont toujours voulu aller au délà d'une oeuvre.
En revanche, une fois ce projet plus abouti, je suis persuadée que des magazines littéraires (au hasard : Books, Le magazine littéraire...) pourraient être intéressés (justement parce que ces études montrent que la fanfiction est plus qu'un phénomène de mode). Du coup, n'hésitez pas à envoyer des mails aux rédactions pour présenter votre site et votre position, cela pourrait intéresser quelqu'un !
alixe75
25 sep 2011 11:22 (UTC)
Re: Rep : Choups
Contacte moi par mail, je pense que je peux te faire avancer sur ton projet
dkado
25 sep 2011 07:52 (UTC)
Je passe par hasard sur ton lj, je vois ton projet, je suis admirative de tes idées et de ta façon de les faire vivre.
Je ne sais pas comment ça va évoluer, mais je te soumets une idée que j'ai depuis plusieurs mois, et qui pourrait être une future extension. Zazaone avait participé à une communauté de "lecture de fanfic". On avait le côté "audio" de la fanfic, l'initiative m'avait semblé très intéressante, mais malheureusement, ne s'adressant pas aux principaux intéressés : les mal-voyants.
La promotion de la fanfic peut aller jusqu'à cette population particulière (les aveugles ne sont pas tous vieux, il y a beaucoup de jeunes), et une extension par le biais d'un site de téléchargement de fanfics audio peut étoffer encore plus la démarche.
C'est une idée pour le futur, à se garder dans un petit tiroir, tout dépendra de l'évolution de ton projet, et de ce que tu voudras en faire.
alixe75
25 sep 2011 11:26 (UTC)
Si vous voulez une page sur mon site pour mettre les fichiers en téléchargement, je veux bien prévoir ça.

Par contre, il me semble que les non-voyant peuvent en lire sans problème par le biais de leur 'lecteur' sur leur ordinateur. Le problème pour eux est surtout les œuvres qui ne sont pas numérisées.
cass_and_kriek
29 sep 2011 18:42 (UTC)
dans l'ensemble je trouve l'idée plutôt bonne. certes il y a une quantité de bousses pour trouver une fleur de temps en temps dans tout ce fumier, mais il n'en est pas moins qu'elles existent. ca vaut aussi pour devianart ou la notion de beau ou de qualité peut tout autant se discuter pour les dessins et autres publications de fans présentes (sans oublier les vrais originaux). mais l'important dans la fanfic, à part égale avec le plaisir des lecteurs de trouver des textes de qualité, ne serait elle pas aussi de pousser les gens à écrire simplement? une fanfic ca veut deja dire que 1/ vous avez lu une oeuvre à la base, 2/ vous avez de l'imagination (même si le résultat est jugé "mauvais") à revendre, 3/ vous faites la démarche d'écrire. trois choses qui manquent à sans doute beaucoup de jeunes pousses aujourd'hui. alors si un peu de promo peut leur donner envie d'écrire, avec toutes les conséquences positives que ca engendrera pour eux (contact, travail du style, amélioration progressive de leur orthographe...), je pense que le jeu en vaudra toujours la chandelle.
et si il est difficile de classer objectivement les écrits de qualité pour les recommander, il se trouvera toujours un moyen de les faire connaitre. puis serieusement, dans la vraie vie, on n'a pas le droit non plus de donner une note aux médecins, aux spécialistes etc de manière officielle, pourant ca se sait.

et pour répondre à la question des malvoyants, en connaissant un grand nombre, il y a effectivement des périphériques qui peuvent vocaliser les écrits de manière automatique, ou qui peuvent transcrire en braille sur support adapté (ou plus simplement des tres grands ecrans qui magnifient au maximum le texte pour les personnes ayant une vision très base). l'accès à l'informatique est quand meme relativement aisé pour les malvoyants aujourd'hui sans etre obligé de passer par l'audio systematique. le seul argument valable pour l'audio, en dehors de sa facilité d'accès pour tous (il est plus reposant d'écouter que de lire du braille) est pour le très jeune publique malvoyant qui n'a pas encore les compétences pour la lecture braille ou la maitrise des supports informatique. un public qui n'est pas le principal concerné par les fanfics...
alixe75
29 sep 2011 21:27 (UTC)
Il est certain que faire la promotion "des meilleurs sites" a un côté subjectif. Pour moi, ce n'est pas un problème : tout le monde peut faire et proposer sa sélection, ensuite, le public trouve le sélectionneur qui lui convient.

Je dirais que pour moi l'intérêt de l'audio, c'est quand du ne peux par être devant l'écran mais que ton esprit est libre : marcher dans la rue, tâche ménagère...
cass_and_kriek
29 sep 2011 18:48 (UTC)
ah et pour rappel, quand j'etais ado, j'ai lu des textes qui certes meritent le terme de bousse, mais qui pouvaient correspondre à ce que j'avais envie de lire et recherchait à ce moment là. on n'a pas toujours envie de lire une oeuvre monumentale comme les portes ;) et ca ne m'a franchement pas traumatisé de lire des textes futiles, mal écrits et légers ou vulgaires. l'age fait prendre du recul et augmente nos niveaux d'exigences quant à la qualité, mais il y a dix ans, j'étais bien capable de m'extasier sur un skyblog tout pourri écrit en langage sms par une copine même si ca ne volait pas bien haut. les textes de ce niveau là atteindront p-e un public plus jeune, plus ado, parce que ca leur fera plaisir de lire ce que leur cop' aura écrit (meme si c'est pourri). et quand on veut un texte de qualité, on cherche, et on trouve toujours :)
alixe75
29 sep 2011 21:27 (UTC)
C'est ce qui est chouette dans la publication en ligne: même les débutants et les maladroits trouvent leur public et sont poussés à persévérer !
( 20 commentaires — Envoyez un commentaire )

Latest Month

septembre 2014
S M T W T F S
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

Mes lectures

Actionné par LiveJournal.com